Depuis mai 2021, en raison du contexte économique, plusieurs constructeurs automobiles ont annoncé la résiliation de leurs contrats avec les concessionnaires. Une résiliation qui met en péril l’activité de concessionnaire en France, selon un député, qui demande au Gouvernement s’il compte agir pour remédier à cette situation…

Résiliation des contrats de concession automobile : pas d’intervention programmée !

La filière automobile fait actuellement face à de nombreux enjeux : transition énergétique et écologique, évolution des usages et des modes de consommation des automobilistes, etc.

Cela a amené les constructeurs automobiles à résilier de nombreux contrats de concession dans de nombreux pays européens, dont la France.

Craignant pour le maillage territorial des concessions automobiles et au vu du nombre d’emplois que cela représente, un député demande au Gouvernement ce qu’il compte faire…

Bien qu’attentif à la situation, le Gouvernement indique qu’il ne compte pas agir, puisque les constructeurs concernés, libres de réorganiser leurs réseaux, respectent la procédure de résiliation, conformément aux engagements contractuels.

Par ailleurs, les concessionnaires peuvent, si nécessaire, faire appel au juge, qui analysera si l’obligation d’information précontractuelle, la procédure encadrant la rupture de la relation commerciale ou encore, le montant de l’indemnisation versée, sont respectés.

Concessionnaire automobile : une activité en péril ? – © Copyright WebLex

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :